Le gouvernement a défini plusieurs objectifs majeurs, notamment la création d’emplois à grande échelle, l’accélération de la transition vers une économie plus écologique, la rénovation des services publics et le renforcement de l’ordre public.

Elisabeth Borne, la Première ministre, a présenté mercredi 26 avril la feuille de route du gouvernement pour les “100 jours d’apaisement et d’action” initiés par Emmanuel Macron. Cette série de mesures prioritaires vise à atteindre le plein emploi, à réindustrialiser la France, à accélérer la transition écologique, à améliorer les services publics, à renforcer l’ordre républicain et à encourager l’engagement citoyen.

“Chaque décision prise doit être orientée vers la résolution d’un problème concret et l’amélioration du quotidien”, a déclaré Elisabeth Borne, soulignant son attachement aux résultats. Voici les éléments essentiels à retenir de la feuille de route présentée par la Première ministre.

Il s’agit d’un accord appelé “pacte de la vie au travail”.

D’ici au 14 juillet, le gouvernement souhaite collaborer avec les partenaires sociaux pour élaborer un nouvel agenda social et établir un nouveau “pacte de la vie au travail”. Les principales mesures envisagées consistent à améliorer les salaires, à valoriser le compte épargne temps universel, à protéger les conditions de travail, à prévenir l’usure professionnelle et à encourager l’emploi des seniors. Elisabeth Borne a présenté cette feuille de route comme une invitation à tous ceux qui souhaitent contribuer à son élaboration.

Des mesures visant à soutenir le pouvoir d’achat.

Le gouvernement va prolonger et évaluer deux mesures phares de lutte contre l’inflation : le bouclier sur les prix de l’énergie et le trimestre anti-inflation. Elisabeth Borne a précisé que ces mesures seront réexaminées mi-juin pour évaluer leur efficacité. La Première ministre a également souligné la revalorisation du smic au 1er mai, qui représente une augmentation de plus de 6% en un an.

Le gouvernement prévoit de présenter un projet de loi pour le plein emploi en juin.

Le gouvernement présentera en juin un projet de loi axé sur le plein emploi, qui prévoit la création de l’entité France travail pour remplacer Pôle emploi. Cette réforme vise à améliorer l’efficacité du service public de l’emploi, en incluant les collectivités territoriales. Elisabeth Borne a exprimé son souhait de voir ce service public de l’emploi devenir plus performant.

Le gouvernement prévoit de transposer l’accord sur le partage de la valeur dans un projet de loi avant l’été.

Elisabeth Borne a confirmé la présentation d’un projet de loi au Parlement pour transposer l’accord national interprofessionnel sur le partage de la valeur dans les entreprises. Selon la Première ministre, ce projet de loi est crucial car il permettra aux PME de moins de 50 salariés de proposer un dispositif de partage de la valeur à leurs employés, pour une période d’au moins cinq ans. En outre, les entreprises de plus de 50 salariés qui réalisent des résultats exceptionnels seront tenues de négocier la mise en place de ce dispositif. Le gouvernement prévoit de présenter ce projet de loi avant l’été, comme indiqué dans la feuille de route présentée à la presse.

Il n’y a pas de projet de loi sur l’immigration prévu dans l’immédiat.

La Première ministre, Elisabeth Borne, a déclaré que le projet de loi sur l’immigration voulu par Emmanuel Macron ne serait pas présenté dans l’immédiat et qu’il serait repoussé à l’automne. Elle a souligné l’absence de majorité pour voter un tel texte et a annoncé que des échanges seraient poursuivis afin de trouver un consensus. Si aucun accord n’est trouvé dans les prochains mois, un texte sera proposé à l’automne, dont la priorité sera l’efficacité.

Une “force aux frontières” a été déployée dans les Alpes-Maritimes.

Elisabeth Borne a annoncé que 150 policiers et gendarmes supplémentaires seront mobilisés dès la semaine prochaine dans les Alpes-Maritimes à la frontière italienne. Le gouvernement souhaite également expérimenter l’utilisation d’une “force aux frontières” dans la même zone d’ici l’été. Cette force sera composée de forces de sécurité intérieure, de douaniers et de militaires, et devrait être mise en place dans les six mois, selon la Première ministre.

Le gouvernement prévoit de présenter une loi sur l’énergie et le climat à l’automne.

Le gouvernement prévoit de présenter à l’automne un projet de loi de programmation “énergie et climat”. Avant cela, une “vision d’ensemble de notre action” sera dévoilée avec un projet de programmation pluriannuelle de l’énergie, selon les propos d’Elisabeth Borne. Le gouvernement a également annoncé des mesures pour lutter contre les incendies et la sécheresse, telles que le déploiement d’une application de “météo forêts” et une nouvelle campagne de communication sur la sobriété énergétique.

Une offre de location pour les véhicules écologiques sera proposée dès l’automne.

Le gouvernement souhaite faciliter l’accès de tous aux véhicules écologiques grâce à une offre de location proposée dès l’automne, avec des premières livraisons. La Première ministre, Elisabeth Borne, a précisé que cette offre de location à prix abordable est un engagement pris par le président de la République et qu’il sera tenu.

Des places supplémentaires seront créées pour la formation des infirmiers.

La Première ministre, Elisabeth Borne, a exprimé sa volonté d’accélérer le recrutement de professionnels de santé pour les hôpitaux. Elle a annoncé que l’assurance-maladie financera le recrutement de 6 000 assistants médicaux supplémentaires, portant leur nombre total à 10 000, ce qui permettra de soulager les médecins. En outre, le gouvernement ouvrira 2 000 places supplémentaires dans les instituts de formation en soins infirmiers, soit une augmentation totale de 4 000 places en deux ans. Ces mesures permettront de répondre aux besoins en personnel médical pour les années à venir.

Le gouvernement prévoit de présenter un projet de loi visant à lutter contre les fraudes en ligne.

La Première ministre, Elisabeth Borne, souhaite faire respecter l’ordre républicain dans l’espace numérique et a annoncé la présentation d’un projet de loi début mai pour “sécuriser et réguler” cet espace. Elle a souligné que cette initiative répondait aux préoccupations de nombreux parents concernant l’exposition de leurs enfants à des contenus inappropriés. Le projet de loi contiendra des mesures pour lutter contre le cyberharcèlement, la prévention de l’exposition des enfants à des contenus pornographiques, ainsi qu’une action contre la fraude en ligne grâce à un filtre anti-arnaques qui signalera les sites frauduleux aux utilisateurs.

Le gouvernement prévoit une “transformation” de l’école.

La Première ministre, Elisabeth Borne, a affirmé que la rentrée scolaire de 2023 sera l’occasion d’une “véritable transformation” de l’école. Elle a souligné son souhait de travailler sur le remplacement des professeurs absents en proposant que les remplacements de courte durée soient effectués au sein même de l’établissement. Elle a également annoncé la généralisation des sessions hebdomadaires de soutien ou d’approfondissement en français ou en mathématiques à l’école primaire. Enfin, la Première ministre a confirmé la hausse de la rémunération de tous les professeurs, pouvant aller jusqu’à 500 euros supplémentaires par mois.

elisabeth borne